Florinum - Caroline Laloux 29880 Plouguerneauflorinum@gozmail.bzh - 07.82.52.77.69

FR-BIO-01

Agriculture France

hydrolats aromatiques et eaux florales

La culture Les plantes sont élevées avec soin sur 1500 m² au cœur de la commune de Plouguerneau à 6 km de la mer. Elles s’épanouissent en collaboration avec tous les Règnes afin de nous offrir leurs substances précieuses. Elles sont choisies pour être en affinité avec le climat tempéré du nord Finistère. Je fais le choix de m’inscrire dans une démarche d’agriculture biodynamique, biologique (selon le cahier des charges européen) et respectueuse du Vivant.Certaines plantes sont cueillies à l’état sauvage telles que la carotte sauvage (Daucus carota) et l’ortie (Urtica dioica).Toutes les plantes sont cueillies à la main et sont ensuite transformées en eaux florales (terme utilisé lorsque la partie de la plante distillée est la fleur exclusivement) ou hydrolats aromatiques (terme utilisé pour désigner toute autre partie de la plante distillée). De part le procédé de distillation, les plantes nous proposent un florilège d’odeurs, de saveurs et de substances bienfaitrices.  

L'agricultrice

 

Je m'appelle Caroline Laloux et je suis ravie de partager avec vous ce projet que j'ai mis en place depuis 2020.

 

Voici comment je suis arrivée là où je suis aujourd'hui dans ce monde fabuleux des plantes et des arbres...

Je découvre le monde végétal très jeune avec le potager de ma mère, ses multiples cultures de légumes, aromatiques et arbres fruitiers ainsi que par le biais de nombreuses vadrouilles dans la forêt avec mon père. 

Je commence à toucher le domaine des plantes médicinales à l’âge de 14 ans avec les huiles essentielles et leurs usages. A 18 ans, je voyage en Australie où je travaille dans la culture de plantes et de fruits. Je croise divers paysages et la végétation qui les accompagne. Ce règne me fascine de plus en plus : la diversité incroyable et l’ingéniosité extraordinaire dont les plantes font preuve pour vivre, se reproduire, se nourrir, respirer, communiquer…

 

En rentrant de ce merveilleux voyage, je me lance dans un cursus de 3 ans en Techniques et gestion horticoles en Belgique. Ces études ne me satisfont pas totalement ; il me manque le côté qui considère la plante comme un être vivant et non comme un objet à exploiter. Après mes études, je pars en Nouvelle-Zélande où je fais du bénévolat dans différentes fermes, j'y croise notamment la biodynamie, la distillation de lavande, le maraîchage, les avocatiers et les macadamiers !

 

A mon retour, je décide d'entreprendre une formation en naturopathie et obtiens un diplôme de conseillère en hygiène de vie et nutrition. Cela tout en travaillant dans un magasin bio dans lequel je peux mettre en pratique mes connaissances. Je fais ensuite un stage au gattilier, producteur, transformateur et distillateur de plantes aromatiques et médicinales dans les Alpes Maritimes. Tout au long de ces différentes études et expériences, j'acquiers des connaissances sur les huiles essentielles en faisant 3 formations différentes (familles biochimiques et propriétés des huiles essentielles par Anne Françoise Malotaux (école de D. Baudoux), l'approche sensible de Christian Escriva, la caractérologie par Claude Pipitone).

 

En 2016, j'intègre un groupe de recherche sur les approches sensorielles en aromathérapie (approche consistant à étudier les huiles essentielles et autres extraits de plantes avec l'odorat). Ces rencontres vont contribuer à ma décision de cultiver et distiller des plantes aromatiques et médicinales.

 

Je m'installe officiellement en janvier 2021 comme productrice et transformatrice de plantes aromatiques et médicinales à Plouguerneau. Les transformations de plantes aromatiques me passionnent et en particulier la distillation.

 

Depuis novembre 2023, je suis diplômée en herboristerie des Cinq Eléments et en acupuncture de tradition japonaise, diplôme délivré par l'association des cinq sens à Plounévez- Lochrist (29). 

 

Mon choix pour la fabrication d’hydrolats et non d’huiles essentielles en grande quantité provient d’une attention particulière que je veux porter à l’environnement et à l'élevage (j'utilise ce mot dans le sens d'élever, de prendre soin) raisonné du Vivant.